La pilule du lendemain : autres modalités

La technique traditionnelle consiste ? prendre dans les 12 heures après une relation non protégée deux pilules contraceptives contenant du levonorgestrel suivie douze heures après de deux autres pilules.
L' étude s'est divisée en trois groupes : le premier recevant les pilules classiques, le second recevant une pilule contenant un autre progestatif (norethindrone) et le troisième groupe ne recevant qu'une seule dose de la médication classique
Les résultats furent similaires. Les effets secondaires (nausées et vomissements) furent réduits de moitié chez les personnes utilisant une dose unique.

Obstet Gynecol. 2003 Jun;101(6):1160-7.
Ellertson C, Webb A, Blanchard K, Bigrigg A, Haskell S, Shochet T, Trussell J.

L' utilisation de la pilule du lendemain entre 72 et 120 heures après une relation non protégée n'a pas amené de différence significative par rapport ? un groupe témoin ayant re?u la pilule du lendemain dans les 72 heures suivant la relation non protégée .
Il appara?t donc que la limite classique des 72 heures est trop restrictive.

Ellertson C, Evans M, Ferden S, Leadbetter C, Spears A, Johnstone K, Trussell J.

Commentaire : l'utilisation d'autres formes peut donc être envisagée en cas de nécessité ou de non disponibilité de la pilule norlevo et la durée d'activité étendue ? 120 heures.
Obstet Gynecol. 2003 Jun;101(6):1168-71.



Publiť le 17-06-2003




Feed XML