Une alimentation riche en viande rouge peut raccourcir l'espérance de vie



Selon une étude conduite par des chercheurs de la Harvard Medical School et ayant concerné plus de 120.000 personnes ( 37.698 hommes entre 1986 et 2008 et 83.644 femmes entre 1980 et 2008 ), la viande rouge augmente le risque de décès par cancer et problèmes cardiaques.

Ajouter une portion supplémentaire de viande rouge non traitée à l'alimentation quotidienne d'une personne augmenterait le risque de décès de 13%, de maladies cardio-vasculaires mortelles de 18% et la mortalité par cancer de 10%. Les chiffres pour la viande transformée étant plus élevés, 20% pour la mortalité globale, 21% en cas de décès consécutifs à des problèmes cardiaques et 16% pour la mortalité par cancer.

Les chercheurs ont suggéré que les graisses saturées contenues dans la viande rouge pouvaient être à l'origine du risque cardiaque et le sodium utilisé dans les viandes transformées pouvait augmenter le risque de maladies cardio-vasculaires grâce à son effet sur la tension artérielle.

Selon les auteurs, les viandes transformées, comme le bacon, le jambon, les saucisses ou les hamburgers consommées plusieurs fois par semaine pourraient être remplacées par d'autres sources de protéines comme le poisson, la volaille, les haricots ou les lentilles. La viande rouge pourrait encore être consommée dans le cadre d'une alimentation équilibrée, mais en préférant les viandes maigres et l'utilisation de méthodes de cuisson plus saines comme les grillades.


article source


Publi le 27-03-2012


Feed XML