Une micropuce implantable délivre un médicament à des femmes atteintes d'ostéoporose

Certaines personnes traitées pour leur ostéoporose pourraient bientôt échanger leur stylo à injection quotidienne contre une micropuce implantable qui libère son médicament sur commande à distance rapporte une nouvelle étude paraissant le 16 février 2012 dans la revue Science Translational Medicine.

L'essai clinique, portant sur un groupe de femmes ayant de l'ostéoporose au Danemark, est le premier à tester une micropuce à commande sans fil capable de libérer à tout moment un médicament dans l'organisme et permet une introduction rapide de médicaments dans le sang, comme dans le cas d'une injection.

Les auteurs estiment que la micropuce sera une option plus séduisante et moins chère que l'utilisation à long terme de stylos injecteurs préremplis chaque jour.

L'implant pourrait aider à éviter le fort taux d'abandon de l'observance et à élever de manière spectaculaire la qualité de vie de millions de personnes atteintes d'ostéoporose. L'appareil pourrait aussi être utile dans le traitement d'autres maladies chroniques comme la sclérose en plaques, la maladie cardiaque ou même le cancer.

Le suivi pendant 12 mois a permis aux chercheurs de montre que l'implant libérait le médicament, le tériparatide, aussi efficacement que les injections quotidiennes. Le traitement a amélioré la formation de tissu osseux et réduit les risques de fracture comme l'a attesté la mesure des marqueurs biochimiques de formation, de masse et de résorption osseuse.


Article Source

Publiť le 20-02-2012




Feed XML