Un type d'alimentation pourrait être responsable du faible nombre de spermatozoïdes

Une étude, dirigée par le professeur Jill Attaman de la Harvard Medical School à Boston, chez 99 hommes, a montré que les patients ayant l'habitude de manger de la nourriture (junk food - malbouffe) riche en graisses saturées avaient un sperme de pauvre qualité.

Par contre des apports élevés en acides gras oméga trois (acides gras présents dans les poissons et huiles végétales), ont été associés à une concentration plus élevée en spermatozoïdes.

Les résultats de la comparaison entre les personnes mangeant plus de graisses saturées a montré que leur compte de spermatozoïdes étaient de 43 % inférieur à celui du groupe mangeant plus sainement et que leur concentration était inférieure de 38 % par unité de volume de sperme.

Les auteurs estiment cependant, dans leur rapport paru dans le journal médical Human Reproduction, que leurs résultats doivent être confirmés. Il rapportent également que 71 % des participants étaient en surpoids ou obèses, ce qui pourrait également avoir un impact sur la qualité du sperme. De plus aucun des hommes n'avait une concentration de spermatozoïdes en dessous des taux normaux définis par l'OMS - organisation mondiale de la santé.


Rechercher un article


Publi le 29-03-2012


Feed XML